L’écologie dans le voyage | Comptoir du Bambou
24341
post-template-default,single,single-post,postid-24341,single-format-standard,theme-stockholm,qode-social-login-1.0.2,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.6,fs-menu-animation-underline,header_top_hide_on_mobile,qode-elegant-product-list,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
voyager sans dechets

L’écologie dans le voyage

    L’objectif des hôtels est de séduire le plus grand nombre de clients. Quelque soit leur taille, les hôtels doivent se réinventer en s’adaptant à leurs exigences, tout en prenant en compte les évolutions sociales et environnementales.

  En partant du constat qu’au cours de la dernière décennie, la consommation d’énergie dans les hôtels a augmenté de 25 à 30%, le secteur de l’hôtellerie doit innover pour développer de nouveaux produits ou services qui prennent en compte l’environnement tout en améliorant leur activité.

  L’intégration de nouveaux acteurs va permettre aux hôtels de pouvoir se réinventer.

Les startups, sont notamment un moteur d’innovation qui donnent l’occasion aux hôteliers d’améliorer leurs offres et d’innover à tous les niveaux. La remise en cause du statut quo et l’ouverture à l’innovation sont des éléments essentiels et primordiaux pour les hôteliers.

Des démarches responsables tirées par les grands du secteur

    Pour pérenniser et développer leurs activités, les hôtels se doivent d’être novateurs afin de se différencier des concurrents et s’adapter aux attendes des touristes. 

Suite à des demandes clients, l’hôtel Hilton Bankside de Londres a inauguré en Février 2019 la première suite d’hôtel vegan. Un concept innovant créé par des experts de l’expérience clients. L’ensemble de la suite a été réinventé en associant des matériaux respectueux de l’environnement tout en alliant luxe et confort. Par exemple, le cuir est fabriqué à partir de cellulose d’ananas, le linge de bain et le linge de lit sont en fibres de bambou. Ce concept répond aux attentes des voyageurs soucieux de l’éthique.

Le Groupe Accor a également créé des hébergements éphémères et nomades avec des containers maritimes aménagés en chambre d’hôtel. Leur objectif est double : faire vivre à ses clients des expériences de séjour uniques tout en protégeant la chaîne environnementale. 

Toujours dans une démarche éco-responsable, le Groupe a lancé un programme, intitulé “Planet 21”.

Il consiste à évaluer chacun de ses hôtels selon divers critères tels que l’utilisation de produits éco-labellisés, l’approvisionnement local et l’évolution de la consommation d’énergie. 

L’hôtellerie, secteur précurseur sur les tendances sociales et environnementales

    Selon le Salon Equip’hotel, l’écologie et l’aspect fonctionnel des hôtels seront un critère de sélection pour leur clientèle dans un avenir proche. Il apparaît donc important de communiquer sur les pratiques mises en place.  

L’affichage environnemental est un exemple. Il permet aux hôtels d’afficher clairement l’impact écologique d’une nuit passée dans leur établissement.

Cette pratique permet d’orienter les choix des consommateurs et d’encourager les fabricants à faire des efforts d’éco-conception. 

Pour trier les hôtels et guider les voyageurs, certains sites de voyages mettent en avant les établissements éco-responsables à l’aide de filtres. C’est le cas de Booking qui indique la proximité entre les hôtels et les bornes de recharge pour les véhicules électriques.  

Selon une étude Accor, 2/3 des clients sont prêts à payer plus cher pour des destinations responsables.

En effet, le budget alloué aux voyages éco-touristiques a augmenté de 23% au cours des deux dernières années : les voyageurs sont en quête du tourisme durable offrant de nouvelles expériences. 

Des nouveaux matériaux encore plus responsables

    La tendance est donc à la mise en place de concepts avec l’utilisation de nouveaux matériaux plus écologiques, qui prennent en compte l’ensemble de la chaîne de valeur. 

Un des matériaux écologiques le plus utilisé est le bambou.

En effet, cette herbe se développe sans apport d’eau, ni d’engrais et de pesticide.

La culture du bambou est favorable pour la planète. Ce matériau « à la mode » permet de concevoir tous types de produits, pratiques et résistants tout en ajoutant une touche de style. Parmi les 1500 espèces de bambou répertoriées, certaines sont faites pour construire des maisons ou des ponts alors que d’autres sont idéales pour fabriquer du textile.

    Afin d’accompagner les hôteliers dans ce tournant écologique, Comptoir du Bambou propose du linge de bain en bambou pensé pour les hôtels.

La marque révolutionne le linge hôtelier grâce à une offre innovante, qui prend en compte la qualité, le confort et l’environnement pour permettre aux professionnels d’améliorer leur activité, en réalisant des économies tout en améliorant l’expérience client. Une des meilleures espèces de bambou a été sélectionnée pour créer un linge de bain 2 à 3 fois plus résistant, plus pratique d’entretien et plus confortable. 

Comptoir du Bambou aide également ses clients à véhiculer une image eco-friendly en chambre grâce à des supports de communication tendance en bambou.

Guillaume Clément, Journaliste Freelance

No Comments

Post a Comment